Comment l’huile d’argan bio est-elle obtenue ?

0
37

L’huile d’argan provient du fruit de l’arganier, un arbre endémique au Maroc. Cet arbre peut résister à une importante amplitude thermique et à de longues périodes de sécheresse. L’arganeraie se concentre dans le sud-ouest du pays et l’arganier commence à fructifier après une vingtaine d’années. En moyenne, chaque arganier produit une vingtaine de kilos de fruits, et il faut récolter les fruits de plusieurs arbres afin de produire 1 litre d’huile. C’est le noyau du fruit qui permet de produire une huile extra-vierge aux propriétés exceptionnelles.

D’une manière générale, la production de l’huile d’argan bio se fait dans des coopératives féminines. Le processus de fabrication est fastidieux et il est traditionnellement effectué par les femmes berbères, qui perpétuent cette tradition ancestrale. Dans ces coopératives, les fruits sont d’abord récoltés exclusivement sur les arbres. Les noyaux rejetés par les chèvres ne sont généralement pas ramassés car leurs qualités sont altérées. Après la récolte et le séchage des fruits, il faut dépulper les fruits afin d’en extraire les coquilles qui contiennent les noyaux, ou les amandons. Ces derniers sont ensuite concassés afin d’en extraire une pâte.Le concassage est l’étape la plus fatigante et la plus pénible dans la fabrication d’huile d’argan. Traditionnellement, il est effectué entre deux pierres, dont l’une sert comme support et l’autre comme marteau. Cette pâte est enfin pressée à la main et filtrée afin d’obtenir l’huile d’argan bio. Il faut plus d’une vingtaine d’heures de travail pour obtenir un litre d’huile d’argan artisanale.

L’huile d’argan se décline en deux versions ; la première est utilisée en cosmétique et l’autre en gastronomie. Le processus de fabrication n’est pas le même puisque les amandons destinés à la production d’huile culinaire sont d’abord torréfiés, afin de donner un goût affirmé à l’huile culinaire. Cette huile, au goût de noisette, est utilisée dans la cuisine au Maroc depuis des siècles, où elle remplace l’huile d’olive. Cette huile est très nutritive et très riche en acides gras essentiels. Elle permet de lutter contre le mauvais cholestérol et elle est également très riche en propriétés anti-oxydantes, en vitamine E et en acide linoléique.

En revanche, pour la fabrication d’huile utilisée en cosmétique, les amandons ne sont pas torréfiés. De plus, l’huile est filtrée à plusieurs reprises pour qu’elle perde ses caractéristiques olfactives. Cette huile d’argan bio est ensuite utilisée dans la préparation de nombreux produits cosmétiques, tels que l’huile d’argan visage, l’huile d’argan cheveux, de la creme d’argan et du savon d’argan. Ces produits ont des propriétés nutritives, protectrices, adoucissantes et régénératrices pour la peau et les cheveux. Ils permettent de lutter contre le vieillissement de la peau et d’apporter souplesse et brillance aux cheveux.

La production d’huile d’argan bio au Maroc a augmenté ces dernières années afin de satisfaire la demande croissante des pays européens. Cette production est indispensable pour l’économie marocaine, car elle permet aux femmes de s’assurer un revenu qui leur permet de vivre dignement. En outre, elle contribue à la protection de l’environnement, car l’arganeraie aide à lutter contre les menaces de la désertification.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici